mardi 20 mai 2014

Le bonheur est au fond du pot de glace

J’ai lu un article intéressant aujourd’hui…
C’est l’histoire d’une ancienne obèse qui montre le côté pas glamour de la transformation, et qui explique que non, ce n’est pas un coup de baguette magique qui vous transforme d’un coup en top model. Il y a de la peau abîmée, ça pendouille, ce n’est pas joli, et il faut planquer tout ça. J’ai aussi vu passer récemment un dessin qui disait qu’en fait, perdre du poids, ça ne change pas le regard que les autres portent sur soi, juste le sien. (pas moyen de remettre la main dessus)

Du coup, ça m’a fait réfléchir. J’ai repensé à cette brève période, après que j’aie fait le régime dukan (que je ne conseille à personne vu les effets secondaires) ou je pesais moins de 65 kilos (ce qui ne m’était plus arrivé depuis le lycée) Qu’est-ce que je regrette ce corps en fait ? Qu’est-ce que le fait d’avoir repris 20 kilos a changé dans ma vie ? Est-ce que je suis moins heureuse ? Est-ce que mes proches m’aiment moins ? Plus ? Non.
Par contre, ce corps mince m’a permis de découvrir que même en faisant un petit 38, figurez-vous que j’avais toujours des grosses cuisses avec de la cellulite, des mollets qui ne rentrent pas dans toutes les bottes, et je n’avais pas non plus les biceps de Jennifer Garner dans Alias. Par contre j’ai du bol, j’avais gardé mes gros seins. :P
Et puis finalement, 3 ans plus tard, je suis revenue à la normale. A ma normale en tout cas, le poids qui s’impose tout seul quand je fais le régime Miracle (celui ou je mange ce que je veux en attendant un miracle :) )

Ce qui change, c’est que je ne rentre plus dans les vêtements que j’ai acheté ou les costumes que j’ai fait à l’époque. Ca, c’est vrai, ça me fait chier prodigieusement. Surtout les costumes, parce que dans le tas il y a Katrina. C’est vraiment LE costume qui me manque.

Mais par contre, je suis réconciliée avec mon corps. Je connais mes atouts, je sais ce qui me met en valeur, ce que je dois éviter. Et je m’éclate avec ce qui me convient. J’ai arrêté d’acheter des fringues à la taille d’en-dessous parce que « je vais maigrir, c’est sur ». Non, maintenant, je m’en tape du chiffre. Je suis bien dedans et bah je prends alors ! Et si je maigris, je retoucherais ! Oui, j’ai des vergetures, c’est normal, j’ai eu un bébé, ça ne me gène pas. Mon corps me convient, il fait partie de ce que je suis, les autres m’acceptent avec alors pourquoi pas moi ?
La seule chose que j’aimerais récupérer de cette époque, c’est le fait de pouvoir courir sans être essoufflée au bout de 2 mètres, de mettre des talons de 10cm sans avoir mal à la fin de la journée parce que je suis trop lourde pour la pointe de mes pieds. Mais ça, ce n’est même pas une question de poids, c’est une question de bougeage de cul. Alors demain matin, je vais retourner à la salle de sport et recommencer à me bouger. Pas pour avoir le corps de Scarlett Johannson, juste pour pouvoir courir après mon fils lorsqu’il voudra jouer à chat.


Et après, je mangerais un pain a chocolat et je ne culpabiliserais même pas !


2 commentaires:

  1. Je pense que tu parlais de ce dessin là :)
    http://oatmeal.tumblr.com/post/85932617261/bonus-panel-here

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toutafé, c'est celui là même. Merci ! ;)

      Supprimer